Comment bien choisir la station de travail ? Découvrez ces 3 conseils

station de travail

Êtes-vous un programmeur, un concepteur, un monteur ou un cinéaste ? En d’autres termes, l’ordinateur est votre principal outil de travail, et vous ne comptez que sur lui pour accomplir et livrer vos tâches à temps à vos clients ? Ne lésinez pas sur les performances : c’est le nerf de la guerre pour votre entreprise.

Pourquoi choisir une station de travail alors que les ordinateurs de bureau sont  si performants et ont un prix de plus en plus abordable? Après tout, un PC « standard » peut faire tourner des applications professionnelles comme After Effects, Final Cut Pro, Visual Studio et même AutoCAD, pour autant que vos projets ne soient pas trop volumineux.

Mais voilà le hic : en tant que professionnel, vous ne pouvez pas vous contenter de tâches minuscules ; au contraire, plus vous disposez de puissance de traitement, plus vous pouvez vous attaquer à des projets ambitieux. En clair, le PC de bureau n’est plus une option viable, et la station de travail est l’option à privilégier.

Ces ordinateurs de haute performance sont conçus pour les applications les plus exigeantes (CAO, vidéo, infographie, etc.) et sont équipés de composants optimisés qui ont été soigneusement évalués par les fabricants. Ils sont également certifiés par des éditeurs comme Adobe, Autodesk et d’autres, et sont accompagnés d’un programme de support technique et d’une garantie complète. Par exemple, les éditeurs de produits tels que SolidWorks ou AutoCad ne répondront pas à une demande d’assistance émanant d’un client qui exécute son programme sur un PC non certifié, tel qu’un ordinateur ordinaire…

A Lire aussi  Comment bien choisir son imprimante Brother ?

Découvrez dans cet article 3 conseils à prendre en compte pour choisir la station de travail.

1. La performance est la plus essentielle critère

Processeur avec au moins quatre cœurs. Les développeurs et les concepteurs de sites Web pourront toujours utiliser un processeur Intel Core i7, mais les graphistes, vidéastes et autres concepteurs 3D opteront pour le Xeon, plus puissant. Sur les stations de travail haut de gamme, deux Xeon peuvent être installés en même temps.

Oubliez les modèles pour gamers lorsqu’il s’agit de cartes graphiques ! Les cartes graphiques professionnelles (telles que les séries FirePro d’AMD et Quadro de NVIDIA) sont dédiées à la CAO, à la vidéo et même à la plupart des calculs 3D qui étaient auparavant effectués par le processeur principal.

La mémoire doit être d’au moins 16 Go. 32 ou même 64 Go sont suffisants pour les applications les plus exigeantes, comme la vidéo et la CAO.

Au minimum, un système SATA 3 et une capacité de stockage de 1 To sont nécessaires. Les SSD aideront les développeurs, tandis que les autres professions choisiront des disques mécaniques car leur capacité est encore limitée (aujourd’hui 512 Go). Visez une vitesse de 7200 tours/minute.

2. La fiabilité

Vos projets n’ont pas de prix, protégez-les ! La perte de données est la menace la plus sérieuse pour le professionnel. Une panne de disque dur ou un problème de mémoire sont les deux causes les plus courantes.

A Lire aussi  Comment protéger votre smartphone Android contre les logiciels malveillants ?

La première est la plus simple à surmonter. Choisissez une station de travail équipée de deux disques compatibles RAID : si l’un tombe en panne, le second prend le relais jusqu’à ce que le premier soit réparé.

La panne de mémoire est plus dangereuse. Une barrette de mémoire défectueuse peut entraîner une corruption des données ainsi que de fréquents problèmes de système ou de logiciel. Imaginez que vous ne puissiez pas rouvrir un projet en raison d’une corruption de la mémoire avant qu’il ne soit sauvegardé… L’ECC est la solution : il s’agit d’une technique incorporée aux barrettes de mémoire qui détecte et empêche l’utilisation de cellules endommagées. Certains fabricants vont même plus loin, comme Dell avec sa technologie Reliable Memory, en intégrant des fonctions de surveillance de la mémoire et d’alerte en cas de dysfonctionnement.

3. Pensez également à l’avenir

C’est fantastique d’avoir le meilleur aujourd’hui. Mais n’oubliez pas que le haut de gamme d’aujourd’hui sera le milieu de gamme de demain. Choisissez une station aussi modulaire que possible pour éviter de devoir remplacer tout votre système dans quelques années : un boîtier qui s’ouvre sans vis, des disques remplaçables en façade sans ouverture, etc. En fonction de l’évolution de vos besoins, vous pourrez facilement remplacer ou ajouter des composants tels qu’un second processeur, plus de mémoire, un disque plus grand et/ou plus rapide, etc.

Sélection des stations de travail pour les professionnels

  • Lenovo ThinkStation P350 – tour – Core i7 11700 2.5 GHz – vPro – 16 Go – SSD 512 Go – Français
  • HP Workstation Z2 Mini G5 – mini – Core i7 10700 2.9 GHz – vPro – 16 Go – SSD 512 Go
  • Dell 3650 Tower – MT – Core i7 10700 2.9 GHz – vPro – 16 Go – SSD 512 Go
  • Lenovo ThinkStation P340 – tour – Core i7 10700 2.9 GHz – vPro – 16 Go – SSD 512 Go – Français
  • HP Workstation Z4 G4 – MT – Xeon W-2223 3.6 GHz – vPro – 16 Go – SSD 256 Go, HDD 1 To – Français
  • Lenovo ThinkStation P620 – tour – Ryzen ThreadRipper PRO 3945WX 4 GHz – 32 Go – SSD 512 Go – Français
  • Fujitsu Celsius W5010 – micro-tour – Core i9 10900 2.8 GHz – 32 Go – SSD 512 Go – Français
  • Mac Pro – Station de travail – Intel Xeon W 8-core 3.5 GHz – 32 Go – SSD 256 Go – AMD Radeon Pro 580X (8 Go GDDR5)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.