5 conseils pour arrêter de fumer avec la cigarette électronique

cigarettes

La cigarette électronique est de plus en plus populaire en France comme moyen d’arrêter de fumer. C’est compréhensible car ça marche ! On compte plus de dix millions de vapoteurs en Europe, dont plus de deux millions en France métropolitaine.

Avec toute cette tendance positive, il est facile de croire que les cigarettes électroniques sont une baguette magique qui peut transformer n’importe qui en non-fumeur. Cependant, pour que ce changement se fasse en douceur, il y a quelques points à garder à l’esprit.

Nous vous proposons ici des conseils avisés sur la manière de commencer votre vie de vapoteur et d’éteindre votre dernière cigarette.

Ne vous comparez pas aux autres

Pour certaines personnes, le passage du tabac au vapotage se fait toute seule et ne prend que quelques jours. D’autres devront emprunter un chemin un peu plus long. Nous ne sommes pas tous égaux face au tabac, et nous ne sommes pas tous égaux face à la vape.

La méthode d’inhalation de la vapeur (DL ou MTL ?), la demande de nicotine et les gestes sont tous très différents. C’est pourquoi se comparer à son voisin et souhaiter la même chose n’est pas la stratégie idéale pour atteindre ses objectifs. Chacun son truc, comme on dit.

Est-ce la meilleure façon de procéder ? Adaptez votre équipement à vos besoins et à vos envies en utilisant un e-liquide dont le goût vous plaira et dont le dosage en nicotine vous conviendra.

A Lire aussi  Tout ce que vous devez savoir pour faire votre propre e-liquide

Choisir le bon équipement et le bon e-liquide

Aujourd’hui, la cigarette électronique se décline en plusieurs tailles, formes, puissances et capacités pour s’adapter à tous les types de vapeurs, anciennes et nouvelles.

La meilleure cigarette électronique répond à vos besoins en termes d’inhalation, d’autonomie de la batterie et du e-liquide, d’expertise technique et de facilité d’utilisation, de consommation de e-liquide, etc.

Un ancien fumeur qui a fumé deux paquets par jour pendant 20 ans n’aura pas les mêmes besoins en e-liquide qu’un fumeur plus récent et occasionnel. Pour commencer à fumer, vous devez d’abord déterminer le dosage de nicotine approprié à vos besoins et à votre équipement.

 

Consacrez du temps à vous familiariser avec la vape

La vape nécessite un vocabulaire et la compréhension de quelques concepts : le drip tip, le clearomiseur, la résistance et la batterie. Il est également crucial de comprendre votre vaporisateur personnel : Quand faut-il changer sa résistance ? Quand la batterie doit-elle être rechargée ? De combien de bouteilles d’e-liquide ai-je besoin pour chaque commande ?

Il y a tant de choses à savoir pour éviter une panne et une rechute dans le tabagisme. Et comme personne ne naît avec un talent naturel pour la science, rien ne vaut la patience et l’expérience pour maîtriser ses outils.

A Lire aussi  Comment maintenir votre cigarette électronique en bon état de marche ?

Pas de précipitation , pas de pression

Les gens mentionnent souvent leur désir d’arrêter de fumer ET de vapoter le plus tôt possible lorsqu’ils choisissent leur première e-cigarette. Quelle en est la raison principale ? Pour éviter la dépendance à la nicotine et au geste. Cependant, dans certains cas, la précipitation peut faire obstacle aux bonnes résolutions.

Imaginer avec détermination un avenir sans dépendance à la cigarette est un excellent point de départ. Cependant, il faut respecter les étapes et privilégier les objectifs à court terme :

– 1er objectif : s’adapter à votre matériel.

– 2ème objectif : éteindre votre dernière cigarette

– 3ème objectif : réduire progressivement votre consommation de nicotine,

– 4ème objectif : essayer de se passer de nicotine pendant un certain temps.

– Le cinquième objectif est de réduire progressivement votre consommation.

Toutes ces étapes nécessitent un temps d’adaptation. Pour éviter les rechutes, des réajustements ou des retours en arrière peuvent être indispensables. Certaines personnes y parviennent en quelques mois, tandis que d’autres prennent des années. On estime qu’il faut au moins 6 mois pour se sevrer des substituts nicotiniques sans rechuter.

Restez positif !

Il peut être difficile de se passer d’une cigarette quand on est agité, qu’on a un peu trop bu ou qu’on a une panne de batterie. Nous en venons à apprécier les fumeurs qui ne quittent jamais la maison sans un jeu complet de résistances, d’eliquide et d’une batterie de secours. Le vapotage peut parfois être une véritable corvée !

A Lire aussi  Comment choisir un e-liquide ?

N’oubliez pas qu’une rechute n’est pas synonyme d’échec : quelques cigarettes fumées après 2 mois (ou même 2 jours) sans tabacs signifient que vous avez réussi 2 mois (ou même 2 jours) sans tabac. Et cela s’est déjà révélé être un succès. Examinez ce qui a conduit à votre « moment de faiblesse » devant la cigarette et élaborez un plan pour revenir sur la voie de vos bonnes résolutions !

La cigarette électronique a aussi ses partisans et ses adversaires. Entourez-vous de personnes qui ne seront pas grossières ou moralisatrices si elles vous voient fumer. Si l’éviction n’est pas envisageable, pensez à visiter des sites, des forums, des communautés de vapoteurs qui s’entraideront. Vous n’écoutez plus les jugements comme « Ce n’est pas bien ! Il est préférable d’arrêter de fumer sans aucune aide ! « Parce que le mieux peut souvent être l’ennemi du bien »

Grâce à la cigarette électronique, des millions de fumeurs ont pu arrêter de fumer. Pourquoi n’essayez-vous pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.