Comment choisir la meilleure tablette graphique ?

tablette graphique

Dans cet article, nous allons nous intéresser aux tablettes graphiques, qu’il ne faut pas confondre avec les tablettes multimédias, qui ont des utilisations et des fonctions différentes. Nous commencerons par voir à quoi sert une tablette graphique, puis nous donnerons quelques conseils pour choisir la bonne.

Différence entre tablette multimédia et tablette graphique

Avant d’entrer dans les détails, prenons le temps de définir une tablette graphique et de voir en quoi elle diffère d’une tablette multimédia. Même si leurs noms sont similaires, ils n’ont rien en commun, et cela doit être expliqué.

Pour faire simple, la tablette multimédia sert à regarder des contenus tandis que la tablette graphique sert à les créer. Il s’agit d’un outil créatif qui doit développer de fortes capacités graphiques, comme son nom l’indique, ainsi que de fortes capacités mathématiques, ainsi que d’autres attributs que nous allons aborder.

Bien que les différences ne soient pas immédiatement visibles de l’extérieur, vous pouvez toujours voir une interface de contrôle à côté (ou au-dessus) de l’écran sur les tablettes graphiques, mais elles sont généralement positionnées sur les côtés d’une tablette multimédia.

Les écrans seront plus ou moins comparables, sensibles au toucher et compatibles avec un stylet, et auront une résolution élevée. Les tablettes graphiques, en revanche, présenteront des configurations plus proches de celles des ordinateurs que des lecteurs multimédia, plutôt que de disposer d’une bibliothèque de programmes.

Une tablette graphique, en plus de l’écran, est pilotée par un processeur puissant, tel qu’un Intel Core ou un AMD Ryzen. Une carte graphique dédiée, idéalement avec 4 à 8 Go de mémoire dédiée (voire plus) d’AMD ou Nvidia, est nécessaire pour les modèles méritant le terme.

A Lire aussi  Quel est le rôle de la mémoire ram dans un ordinateur ?

Vous aurez également besoin d’un système d’exploitation capable d’exécuter des outils graphiques et de montage, comme Windows 10 (ou 11) Pro, ainsi que d’une mémoire vive et d’un espace de stockage suffisants.

Mais ce n’est pas tout : une connectivité Wi-Fi et Bluetooth complète, des ports USB et, en général, un lecteur de carte SD permettent de transférer sans effort des fichiers d’une tablette à un ordinateur par n’importe quelle méthode et vice versa.

Jusqu’ici, tout est basique, mais une tablette graphique destinée au dessin et à d’autres activités artistiques nécessite une variété de capteurs, notamment un accéléromètre, un gyroscope et un capteur de luminosité. Jusqu’à présent, nous avons couvert les principes de base, mais les tablettes graphiques s peuvent également afficher des contenus multimédia.

De ce fait, elles sont fréquemment équipées de haut-parleurs et d’un connecteur combo mini-jack (casque + micro), car un outil de travail efficace doit aussi permettre la communication. Par conséquent, une webcam à l’avant et peut-être une caméra à l’arrière seront présentes.

Comme les bonnes tablettes graphiques peuvent coûter cher, certaines sont même sécurisées par une puce TPM (Trusted Platform Module) et une fente pour câble de sécurité Kensington. Il s’agit donc de tablettes extrêmement complètes et puissantes, capables d’effectuer pratiquement n’importe quelle tâche.

Quels facteurs dois-je prendre en compte lors de l’achat d’une tablette graphique ?

En ce qui concerne les tablettes graphiques, il y a beaucoup plus de facteurs à prendre en compte que pour les tablettes multimédias, car elles sont plus proches d’un ordinateur portable ou même d’une machine de jeu à bien des égards.

A Lire aussi  Comment bien choisir son imprimante Brother ?

Cependant, elles ne se valent pas toutes, ce qui rend difficile le repérage du modèle approprié ; tout dépend de l’usage que vous comptez en faire. Il est recommandé d’éviter le modèle d’entrée de gamme s’il est destiné à un usage professionnel et que vous êtes dans le domaine de la conception graphique, mais vous le savez probablement déjà et n’avez pas besoin de nos conseils.

En revanche, on trouve des tablettes intermédiaires avec un bon rapport qualité/prix pour les débutants ou un usage plus amateur, permettant de faire ses débuts sur du matériel de qualité avec des configurations permettant un bon niveau de détail pour progresser à son rythme.

La qualité de l’écran est essentielle dans le domaine du graphisme, bien plus que dans celui du multimédia. Il doit disposer d’une haute résolution (Full HD ou, idéalement, UHD 4K), ainsi que d’un large spectre de couleurs et d’une grande qualité tactile afin de représenter fidèlement les traits du stylo numérique à différents niveaux de pression.

Cependant, les tablettes type scaner, moins chers mais moins pratiques, qui servent de planche à dessin numérique, sont parfois appelés tablettes graphiques malgré l’absence d’écran. Cependant, pour qu’elles fonctionnent, elles doivent être reliées à un ordinateur avec une bonne configuration qui leur permet d’utiliser l’écran et la puissance de traitement de l’ordinateur.

Pour des performances optimales, le processeur et sa mémoire vive, la carte graphique et ses capacités, ainsi que le système d’exploitation, qui doit pouvoir faire fonctionner simultanément des logiciels de création complexes, sont tous essentiels.

Mais il y a aussi l’espace de stockage, à la fois interne (le disque dur) et externe (ports USB et carte SD), ainsi que la connectivité, qui vous permet de transférer sans effort des fichiers vers d’autres supports.

A Lire aussi  Conseil pour bien protéger son ordinateur

Le reste est moins crucial, mais si vous voulez tout faire avec une seule tablette, les haut-parleurs et les caméras intégrées sont un ajout appréciable pour visionner du contenu multimédia ou jouer à des jeux vidéo pendant les pauses et communiquer avec les amis ou collègues.

« Wacom », une firme japonaise spécialisée qui fournit des tablettes dédiées à tous les prix, pour les débutants comme pour les pros du graphisme, est la marque de référence dans le domaine des tablettes graphiques..

D’autres bonnes marques, comme « Huion » ou « XP-Pen », sont disponibles auprès de distributeurs spécialisés.

Il existe autant de prix que de tablettes graphiques, et compte tenu des installations nécessaires à la création, vous pouvez vous attendre à dépenser une somme importante. Comptez entre 400 et 500 euros pour un modèle d’entrée de gamme, et plus de 3000 euros pour les modèles professionnels.

Le numériseur graphique, qui coûte entre 50 et 400 euros, est le choix alternatif, comme décrit dans la première section de cet article. Cependant, il faut que la configuration existe ailleurs, sur l’ordinateur, et qu’elle soit aussi puissante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.