Comment faire soi-même son béton lavé ?

Le béton lavé est un béton ordinaire dont la couche supérieure a été enlevée par un jet à haute pression. Il en résulte que le gravier est exposé dans le béton. Cette forme de béton est très populaire pour les allées de parcs et les trottoirs.

Béton lavé ou désactivé ?

Le béton lavé et le béton désactivé ont un aspect similaire. Il s’agit d’un type de béton dans lequel la laitance de la surface du gravier est éliminée avant qu’il ne se solidifie. Toutefois, leurs méthodes diffèrent : le béton lavé est fabriqué à l’aide d’un traitement à l’eau sous haute pression, tandis que le béton désactivé est fabriqué à l’aide d’un produit appelé désactivant, comme son nom l’indique.

Béton lavé autour de votre maison

Le béton lavé est idéal pour recouvrir les zones à fort passage comme les allées de jardin ainsi que les zones utilitaires comme les patios et les allées. Il vous permet d’avoir un matériau durable tout en préservant l’aspect naturel de la roche.

A Lire aussi  Tout savoir sur le béton lavé

Fabriquer votre propre béton lavé est un excellent moyen d’économiser de l’argent

Il est possible d’acheter des dalles de béton pré-lavé dans une variété de couleurs et de rugosités. Il s’agit souvent d’un achat peu coûteux et pratique. Cependant, en fonction de la surface que vous souhaitez recouvrir et de la qualité que vous voulez, il peut être préférable de fabriquer votre propre béton lavé.

Pour fabriquer 1 m3 de béton, vous aurez besoin des matériaux suivants :

  • 300 kg de ciment
  • 800 litres de gravier : La taille que vous choisissez doit refléter vos préférences.
  • 400 litres de sable semi-fini
  • Environ 170 litres d’eau : La quantité est modifiée en fonction de l’humidité du sable.
  • Un fluidifiant à utiliser selon les indications du fabricant. Le fluidifiant n’est pas obligatoire, mais il est conseillé.

Pour terminer votre projet, suivez les étapes suivantes :

  • Mélangez les ingrédients secs avec une bétonnière avant d’ajouter l’eau.
  • Lorsque votre béton est fluide et homogène, utilisez une pelle pour le déverser sur la surface et étalez-le uniformément à l’aide d’un râteau.
  • Ensuite, à l’aide d’un niveau, vérifiez que le béton est bien de niveau.
  • Laissez le temps au béton de sécher. La clé du succès est le temps de séchage : si vous attendez trop longtemps, vous ne pourrez pas laver votre béton, et si vous attendez trop tôt, vous enlèverez trop de matériau. Le temps de séchage varie en fonction de l’humidité de l’air ambiant et de la quantité d’eau présente dans votre béton.
  • Ensuite, utilisez un nettoyeur avec une pression minimale de 15 bars pour nettoyer le béton. Rincez la laitance à l’eau claire jusqu’à ce qu’elle soit nette.
  • Enfin, les boues issues du béton nettoyé polluent l’environnement. Gardez cette boue contenue afin qu’elle n’atteigne pas le système de drainage et ne nuise pas à l’environnement.
A Lire aussi  Qu'est-ce que le béton imprimé ?

Conseils pour un bon béton lavé !

Il est essentiel de choisir le bon sable. Comme il va contraster avec le gravier, il est essentiel de choisir sa teinte dès le départ afin d’éviter un jeu de couleurs discordantes.

L’utilisation d’un balai vous aidera à garder la trace de ce que vous faites. L’utilisation excessive du jet d’eau est une erreur stupide car la boue obscurcira votre travail.

Évitez l’apparition d’une fine pellicule de ciment sur votre gravier en le rinçant vigoureusement jusqu’à obtenir de l’eau claire.

Votre béton peut devenir vert avec l’arrivée de la mousse au fil du temps. Pour lui redonner sa couleur d’origine, il suffit de le nettoyer avec un jet à haute pression. Il existe d’autres bétons ornementaux : le béton imprimé, le béton matricé, le béton ciré, etc.
Lire plus d’articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.