Qu’est-ce qu’une chape de béton ?

Une chape de mortier est une couche qui nivelle et prépare une dalle de béton pour la pose de carreaux ou de stratifiés.

Une chape n’est pas la même chose qu’une dalle

Une dalle est un élément structurel qui est nivelé par une chape. La dalle a une épaisseur de plus de 10 cm, alors que la chape a une épaisseur d’environ 5 cm, et la dalle est faite de béton (ciment + sable + gravier), alors que la chape est faite de mortier (ciment + sable). En général, la chape est utilisée pour préparer le sol à recevoir un revêtement tel que le carrelage.

Quels sont les différents types de chapes

Les chapes se distinguent par leur composition ainsi que par leur mise en œuvre.

Les chapes traditionnelles

La chape classique, également appelée chape de carreleur, est une chape sèche. Elle a une dose de 300 kg/m3. La chape est considérée comme mince lorsque la dose est réduite. Elle met moins de temps à sécher que la chape liquide et est donc idéale pour une pose rapide de carrelage ou de stratifié.

Chape liquide

Parce qu’elle s’écoule plus rapidement et qu’elle est autonivelante, la chape liquide, également appelée chape fluide ou mince, est parfaite pour les travaux intérieurs. Elle enduit bien les tuyaux, ce qui la rend idéale pour le chauffage par le sol. Elle est cependant très sensible à l’humidité.

A Lire aussi  Comment faire soi-même son béton lavé ?

Chape à base de ciment liquide

Cette chape possède un ingrédient particulier qui la rend auto-nivelante. L’ajout de fibres ou d’armatures à une chape en ciment liquide est nécessaire, tout comme les joints de fractionnement. Sa densité est toutefois nettement supérieure à celle de l’anhydrite.

Chape liquide à l’anhydrite

L’anhydrite est un liant à base de sulfate de calcium. Ce type de chape, en général, ne nécessite pas d’armature ou de fibre. Elle a une réactivité plus élevée que la chape en ciment liquide.

Les deux types de poses de chapes

La chape adhérente

Que le béton soit humide ou sec, la chape adhérente est appliquée directement sur le béton.

La Chape flottante

Une fine couche d’isolant sépare la chape flottante du béton. Elle permet d’isoler la pièce avec une isolation thermique et acoustique supplémentaire.

Installation d’une chape adhérente de mortier

Les instruments

  • Le mortier (prêt à être utilisé ou composants)
  • Mélangeur pour le béton
  • Niveau laser ou niveau à bulle
  • Lisseuse
  • Râteau
  • Seaux
  • Brouette
  • Crayon

Préparation

Assurez-vous que votre lieu de travail est accessible et que vos outils sont en bon état de marche. Faites-vous également accompagner par quelqu’un avant de commencer : vous serez plus inspiré et travaillerez plus vite !

Marquez le niveau supérieur de votre chape à l’endroit souhaité. N’oubliez pas de tenir compte de l’épaisseur de l’isolation, s’il y en a une, ainsi que de l’espace entre la chape et vos portes dans ce calcul.

A Lire aussi  Comment ajouter de l'eau dans le béton ?

Fixez la bande de désolidarisation et la feuille de polyuréthane si votre chape est flottante.

Enfin, calculez la quantité de mortier dont vous aurez besoin. Dans une bétonnière, mélangez les ingrédients secs, puis ajoutez l’eau. Lorsque le mélange est complètement uniforme, vous pouvez couler votre chape.

Le processus de mise en œuvre

Commencez par tremper votre sol. Placez le mortier dans les deux coins opposés à l’entrée de la pièce et faites-le à la truelle jusqu’à la hauteur souhaitée. Vous allez réaliser les pics en ajoutant du mortier de manière à créer une forme de plus en plus large. Alignez-vous sur la ligne de niveau pour vérifier la planéité de votre surface. Versez le mortier au centre de vos pics lorsqu’ils ont environ 30 cm de large, puis tirez avec une règle ou un morceau de bois en vous appuyant sur vos pics. Il est bon de mettre un peu plus de mortier que ce dont vous pensez avoir besoin, puis de retirer l’excédent. Avec la truelle, lissez le mortier en effectuant des mouvements circulaires.

Séchage

Il faut 5 à 7 jours pour que votre mortier soit complètement sec. S’il fait chaud dehors, n’hésitez pas à couvrir votre sol pour éviter qu’il ne sèche trop vite et ne se fissure.

A Lire aussi  Qu'est-ce que le béton léger ?

Le coût de la pose d’une chape de mortier

Le mortier est la seule chose dont vous aurez besoin si vous réalisez vous-même votre chape. Un sac de 35 kg de mortier prêt à l’emploi, par exemple, coûte entre 5 et 10 euros. Pour une chape de 1 m2 avec une hauteur de 3 cm, il faut 46,5 kg de mortier prêt à l’emploi, selon la formule. Si vous pensez en avoir besoin, il vous faudra louer ou acheter une bétonnière.

Si vous faites réaliser votre chape, attendez-vous à payer environ 30 euros par mètre carré, main-d’œuvre et fournitures comprises. Certains carreleurs incluent la pose de la chape dans leurs services, ce qui peut vous faire économiser de l’argent.

Lire plus d’articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.