Conseils pour parler de CBD à votre médecin

cbd-et-medecine

L’isolation associée aux produits du cannabis, en particulier ceux contenant du cannabidiol (CBD), se dissipe progressivement. Le potentiel médicinal des cannabinoïdes n’est pas passé inaperçu, même s’il n’est toujours pas reconnu en France, et de nombreux patients ont commencé à utiliser régulièrement des produits à base de CBD comme complément de santé.

Si vous pensez que le CBD vous aidera à surmonter un problème de santé de quelque manière que ce soit, nous avons quelques suggestions à vous faire aujourd’hui : Consultez votre médecin.

N’oubliez pas que votre médecin n’est pas là pour juger ou critiquer votre désir d’essayer des « alternatives » aux thérapies traditionnelles. Par ailleurs, à partir de janvier 2020, la phase d’expérimentation du cannabis médicinal en France devrait conduire un grand nombre de médecins à s’inscrire à des formations en ligne pour s’informer sur les cannabinoïdes et le rôle du système endocannabinoïde.

Votre médecin est dans une position idéale pour discuter de l’utilisation potentielle du CBD car il connaît vos antécédents médicaux. Votre médecin sera en mesure de prévoir les contre-indications, comme la prise de médicaments, et de vous donner des conseils avisés en fonction de vos antécédents médicaux.

Avant de parler du CBD à votre médecin, il est important d’avoir une connaissance de base du sujet, à commencer par le fonctionnement du cannabidiol dans l’organisme, la compréhension des effets thérapeutiques présumés du CBD et la maîtrise des distinctions entre les produits CBD sur le marché.

Qu’est-ce que le CBD, déjà ?

Pour vous rafraîchir la mémoire et pour faire simple, le cannabidiol est une substance chimique non psychoactive que l’on trouve dans le chanvre (parmi plus de 400 autres) et d’autres plantes. Il n’a pas d’effets intoxicants.

C’est un phytocannabinoïde qui, lorsqu’il est ingéré, active des récepteurs spécifiques (CB1 et CB2) dans les synapses du système nerveux central. Ces récepteurs déclenchent une séquence de signaux chimiques dans les synapses, qui aboutissent finalement à une réaction biologique dans l’organisme, lorsqu’ils entrent en « contact » avec le « message » du CBD.

Le CBD est un moyen de communication connu du corps puisqu’il sécrète des endocannabinoïdes, qui sont similaires aux messages émis par le corps lui-même.

Consultez votre médecin au sujet du cannabidiol

Malheureusement, votre médecin risque encore de se renfrogner et de vous accorder peu de crédit si vous mentionnez le terme « cannabis ». Voici donc quelques suggestions pour dissiper ses doutes :

A Lire aussi  Peut-on utiliser le CBD comme alternative au Xanax ou au Tramadol ?

Quels pays ont déjà légalisé la marijuana médicale ?

Nous pouvons supposer que le nombre croissant de pays qui se sont officiellement ouverts à l’utilisation des cannabinoïdes en médecine au cours des dix dernières années (Canada, Royaume-Uni, Californie, Israël, Mexique, Afrique du Sud, etc.) le font et officialisent la supervision et la distribution dans leur pays parce qu’ils y trouvent un avantage économique ou social, ou les deux.

Quels troubles font l’objet d’essais cliniques sur le CBD et le cannabis ?

Si l’on considère le nombre croissant d’essais cliniques à grande échelle sur un large éventail de maladies et de troubles, il est clair que l’on accorde un crédit suffisant au potentiel médicinal du cannabis et que l’on détecte des voies spécifiques. (Par exemple, l’autisme, l’épilepsie, la maladie de Crohn, la sclérose en plaques, la douleur neuropathique, etc.)

En France, des traitements à base de cannabis sont actuellement disponibles !

Rappelez à votre médecin que différents traitements sont actuellement autorisés en France, malgré le fait qu’ils soient basés sur des principes actifs du Cannabis, tels que le CBD et le THC, qui sont généralement reproduits en laboratoire sous forme de cannabinoïdes synthétiques. (Les exemples incluent Epidiolex, Marinol, et Sativex).

Le CBD est un produit chimique qui est légal en France et en Europe.

Bien différencier les molécules de cannabis afin de replacer le Cannabidiol dans son contexte légal, c’est-à-dire que les produits contenant du Cannabidiol sont légaux en France, mais le THC est une molécule narcotique. (Non applicable aux produits contenant moins de 0,20 %)

Le CBD et ses nombreux modes d’administration

De nombreux médecins font encore une fixation, compréhensible, sur le côté négatif de l’inhalation en fumant du CBD. Le CBD ne se présente pas seulement sous la forme d’une herbe à « infuser ».

Certes, mais il existe d’autres façons supplémentaires de bénéficier du CBD, et cette tendance va se poursuivre, car la gamme de produits dérivés du CBD est pratiquement illimitée. L’inhalation avec la vaporisation, l’ingestion sublinguale avec l’huile de CBD, l’administration orale avec les capsules ou les bonbons, et enfin l’administration transdermique avec les patchs et les crèmes restent les méthodes les plus sûres et les plus efficaces. En d’autres termes, l’idée d’un cannabis qui ne peut être que fumé n’est plus valable.

A Lire aussi  Pourquoi choisir la crème de CBD pour la peau ?

L’éducation des médecins sur le CBD

Si votre médecin le souhaite, vous pouvez lui conseiller de suivre une formation. Une liste a été créée par des médecins canadiens et couvre tous les composants généraux du cannabis médicinal qu’un médecin généraliste devrait déjà connaître.

Les bases du CBD

Biodisponibilité

Vous en savez peut-être déjà plus sur le CBD que votre médecin, mais vous devez comprendre la notion de biodisponibilité afin de savoir quel produit CBD tester.

Il s’agit de la capacité de l’organisme à absorber le CBD, et en bref, cela détermine si le CBD est efficace pour un dosage particulier. Toutes les techniques d’administration présentent des avantages et des inconvénients, ainsi que des disparités importantes en termes de biodisponibilité.

La conséquence de l’effet entourage

Enfin, en ce qui concerne les cannabinoïdes, une dernière considération est l’effet d’entourage. Pour expliquer simplement, les composants actifs naturellement présents dans le cannabis ou le chanvre, notamment les cannabinoïdes et les terpènes, ont des effets plus importants lorsqu’ils sont utilisés ensemble que lorsqu’ils sont utilisés séparément.

Lorsqu’ils agissent ensemble, ils forment une émulsion, ce que l’on appelle l’effet d’entourage. Cette idée est liée aux médicaments à base de cannabis qui devraient être plus largement disponibles en France dans les prochaines années.

Au lieu d’utiliser la plante, les laboratoires ne synthétiseront artificiellement que quelques cannabinoïdes (CBD et THC) en ignorant le principe de l’effet d’entourage, ce qui se fera au détriment du patient et de la nature.

Quels sont les effets secondaires du CBD ?

Toxicité et effets secondaires du cannabidiol : Le CBD n’est pas une substance toxique au sens où une surdose le rendrait inactif. La surdose de CBD n’existe pas.

Certains effets secondaires ont été signalés, notamment une sécheresse de la bouche, des étourdissements, une somnolence, des nausées et une constipation. Les femmes enceintes et les personnes souffrant de problèmes cardiaques doivent l’éviter par précaution.

Enfin, lorsque le CBD est pris par voie orale, il interagit avec une enzyme du cytochrome P450 dans le foie, ce qui peut entraîner des interactions médicamenteuses.

A Lire aussi  CBD Bio : tout ce qu'il faut savoir sur le CBD biologique

Toujours au sujet du foie, une étude préclinique sur des souris a trouvé un lien entre une consommation élevée de CBD et une altération de la fonction hépatique chez ces mignonnes petites créatures.

La France a été le premier pays à expérimenter le cannabis médical.

Pour rappel, la France mène une expérimentation de deux ans du cannabis médical, qui a débuté en janvier 2020. Profitez de cette occasion pour vous rapprocher d’un médecin volontaire qui fait partie de ce projet de recherche.

Sachez toutefois que les cannabinoïdes qui seront examinés et prescrits lors de cette étude se trouveront dans des produits pharmaceutiques brevetés autorisés par l’ANSM…. (vérifier l’erreur)….., dont certains sont basés sur la synthèse des cannabinoïdes, du CBD et du THC, comme le Marinol.

Nous ne pouvons que vous conseiller de choisir des produits naturels qui vous apportent de nombreux autres composés vitaux présents dans la plante ainsi qu’une efficacité accrue grâce à l’influence environnante.

En résumé,

La réaction de chaque personne aux cannabinoïdes et au CBD est différente, alors parlez-en à votre médecin, surtout si vous prenez déjà beaucoup de médicaments ou si vous avez des antécédents médicaux compliqués, comme indiqué dans cet article.

Nous ne pouvons que vous recommander de suivre les conseils de votre médecin et vous rappeler que le CBD n’est pas une substance reconnue par l’ANSM (Agence de Sûreté du Médicament), la même agence qui lance la recherche sur le cannabis médical en France, et que le CBD n’est pas destiné à prévenir, traiter ou guérir une maladie ou un autre problème de santé.

Vous aimerez nos articles sur la vente de CBD en pharmacie, le CBD et la pilule contraceptive et le CBD et la perte de poids.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.