Le CBD et la pilule contraceptive sont-ils compatibles ?

pilule-contraceptive

Nous savons déjà que le CBD aide à booster la libido, en revanche si vous envisagez de prendre du CBD et que vous voulez savoir s’il affecte l’efficacité de votre contraception, cet article vous aidera à tout comprendre et à prendre les précautions nécessaires.

L’interaction instable entre le CBD, les œstrogènes et la contraception

Quel est l’effet du CBD sur la pilule contraceptive ?

L’éthinylestradiol est un dérivé synthétique de l’estradiol. La grande majorité des comprimés contraceptifs contiennent cette hormone synthétique dans leur formule chimique. Elle a un effet « antigonadotrope ». En empêchant la stimulation hypophysaire des ovaires, la pilule contraceptive stoppe l’ovulation. En un mot, ces pilules contraceptives maintiennent l’utérus dans un état qui empêche le développement de l’ovule.

Ces pilules orales sont utiles, mais elles ont des effets secondaires comme la prise de poids et le risque de cancer du sein. Le cannabidiol, une substance chimique non psychoactive produite à partir de la plante de cannabis, est susceptible de nuire à l’efficacité des pilules contraceptives à base d’œstrogènes.

Une interaction entre le CBD et les œstrogènes chez les rats a été identifiée dans une étude préclinique menée par l’équipe du Dr Sauer et publiée dans le Journal of Pharmacology and Experimental Therapeutics en 1983. En termes simples, le cannabidiol est devenu « collant » aux récepteurs œstrogéniques présents dans le système reproducteur, les mêmes récepteurs avec lesquels l’œstradiol synthétique présent dans les pilules était censé interagir en premier lieu. En conclusion, cette étude souligne le risque que les œstrogènes, comme l’estradiol, perdent leur efficacité et, par conséquent, que le plan contraceptif perde son efficacité.

A Lire aussi  Le CBD est-il disponible en pharmacie en France ?

De plus, la pilule contraceptive à base d’œstrogènes, comme 60% des médicaments, fait partie des familles de molécules avec lesquelles le CBD interagit dans le foie (enzymes du cytochrome P450). Le CBD peut modifier les bénéfices d’un médicament et/ou induire des effets indésirables inattendus en empêchant ou en réduisant partiellement la fonction de ces enzymes. De même, il existe un risque d’interaction entre les comprimés contraceptifs à base d’œstrogènes et le CBD, ce qui pourrait entraîner une réduction de l’efficacité de la contraception.

Pour éviter une interaction entre le CBD et la pilule contraceptive, il suffit de prendre en compte le temps nécessaire pour que les œstrogènes soient complètement dégradés par les enzymes du foie, comme pour les médicaments classiques. (Cela prend normalement 3 à 4 heures). Il est donc recommandé d’espacer autant que possible les prises quotidiennes de comprimés de CBD. En fait, le danger d’interaction est plus grand lorsque deux personnes tentent d’attraper quelque chose au même moment.

Par conséquent, il existe un équilibre délicat entre la consommation fréquente de CBD et l’utilisation de la pilule contraceptive, avec un danger réel de diminution de l’efficacité de la pilule contraceptive et, par conséquent, un risque accru de grossesse non désirée. Prenez les mesures décrites ci-dessus, en étalant autant que possible votre consommation de CBD et de pilules pour réduire ce danger.

A Lire aussi  Peut-on utiliser le CBD comme alternative au Xanax ou au Tramadol ?

Pour en savoir plus sur le CBD et les hormones sexuelles

L’implication du système endocannabinoïde dans le système et les tissus reproducteurs féminins a été étudiée dans une étude publiée dans le Journal of Ovarian Research en 2019. Il a été constaté que l’exposition chronique aux cannabinoïdes (qui, dans cette étude, comprenait non seulement le CBD mais aussi le THC) retardait l’ovulation, produisait des retards et des perturbations du cycle ovarien, et diminuait les concentrations d’hormones sexuelles.

Les cannabinoïdes ont un effet sur le système reproducteur féminin, selon une étude récente.

Quels sont les autres dangers de la consommation d’huile de CBD ?

Le CBD est un cannabinoïde non psychoactif dérivé de la plante de cannabis, contrairement au THC. Cependant, le cannabidiol a quelques effets négatifs, qui surviennent principalement à la suite d’un surdosage ou d’interactions médicamenteuses. Des nausées, des diarrhées et de la fatigue ont été enregistrées comme effets secondaires. Par conséquent, nous préconisons une approche progressive du dosage du CBD, en commençant par une faible dose et en l’augmentant progressivement en fonction de ce que vous ressentez. Vous pouvez en savoir plus sur le CBD en lisant notre guide complet ou notre article sur le dosage optimal du CBD.

A Lire aussi  CBD et libido : le CBD peut-il améliorer votre sexualité ?

Le CBD est-il compatible avec la pilule contraceptive ?

Le CBD semble avoir un impact négatif sur l’efficacité des pilules contraceptives à base d’œstrogènes, selon les recherches. En effet, de fortes quantités de cannabidiol empêcheraient les récepteurs d’œstrogènes de libérer des informations, inhibant ainsi l’action de l’œstradiol. Enfin, il a été démontré que le CBD pris par voie orale en même temps que la pilule dérégule la dégradation des pilules contraceptives par les enzymes du foie, entraînant une perte d’efficacité. Certaines recherches ont suggéré que le cannabidiol pouvait provoquer une interaction pharmacologique avec les méthodes contraceptives synthétiques à base d’estradiol. Soyez donc prudent et consultez votre médecin si vous avez des inquiétudes quant à l’utilisation du CBD en conjonction avec un traitement actuel, qu’il soit contraceptif ou non.

Vous aimerez notre article sur le CBD et la ménopause.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.