Ménopause et CBD : le cannabidiol CBD peut-il aider les femmes à lutter contre les symptômes de la ménopause ?

femme-menopause

La ménopause est un phénomène naturel qui touche les femmes à partir de 45 ans environ et qui s’accompagne d’une série de changements hormonaux. Comment se comporter lorsque l’on est confronté à des symptômes similaires ? Examinons plus en profondeur l’association entre le cannabidiol CBD et la ménopause si vous envisagez de prendre du CBD pour des douleurs, des problèmes de sommeil ou des bouffées de chaleur.

Qu’est-ce que cela signifie d’être en ménopause ?

La ménopause est un phénomène naturel qui se produit lorsque les ovaires cessent de produire des hormones de reproduction (œstrogène et progestérone). Cela se manifeste par une série de symptômes associés aux changements hormonaux de l’organisme. Les bouffées de chaleur, la prise de poids et les troubles émotionnels sont tous des symptômes de la ménopause. Plusieurs options sont disponibles dans la médecine conventionnelle, notamment les médicaments antihypertenseurs centraux comme la clonidine (un médicament contre l’hypertension artérielle).

Ces traitements ont toutefois des effets secondaires négatifs. Les étourdissements, la somnolence, la lassitude excessive, les nausées et les vomissements sont parmi les symptômes les plus courants. Cependant, les médicaments « alternatifs » comme l’hypnothérapie, l’acupuncture, et même le cannabis médical, notamment le cannabidiol, CBD, dont tout le monde parle, peuvent aider à réduire les symptômes de la ménopause.

Le CBD est-il efficace pour traiter les symptômes de la ménopause ?

À l’heure actuelle, il n’existe aucune preuve scientifique que le CBD aide à traiter tous les symptômes de la ménopause. Les effets du CBD en termes de réduction de la douleur chronique, d’amélioration du sommeil et de régulation de l’humeur sont réels, selon les multiples essais cliniques. L’étude souligne que l’activité analgésique générale du CBD est difficile à démontrer car elle est souvent propre à une maladie ou à un type de douleur. Néanmoins, la douleur et les sautes d’humeur sont deux des symptômes les plus courants de la ménopause, et le CBD pourrait être en mesure de les aider.

A Lire aussi  Peut-on utiliser le CBD comme alternative au Xanax ou au Tramadol ?

L’huile de CBD comme analgésique naturel ?

La diminution des niveaux d’œstrogènes après la ménopause provoque une inflammation des membres chez 50 % des femmes, entraînant des raideurs et des douleurs articulaires. Le CBD pourrait aider à réduire l’inflammation en ciblant les systèmes à l’origine de l’inflammation et de la douleur, comme l’anandamide, la cytokine ou les récepteurs CB1 et CB2 assimilés, selon une étude de 2015 publiée dans Bioorganic & Medicinal Chemistry. C’est pourquoi les personnes souffrant d’affections inflammatoires, notamment l’arthrite, l’arthrose et les maladies inflammatoires de l’intestin ou des intestins (MII) comme la maladie de Crohn ou la rectocolite hémorragique, utilisent fréquemment le CBD et les huiles de CBD.

D’autres recherches, comme cette étude préclinique publiée dans l’European Journal of Pain en 2016, ont révélé que le CBD a des propriétés analgésiques lorsqu’il est appliqué par voie transdermique. Le gonflement et d’autres indications d’inflammation pourraient être réduits avec un traitement topique. Des essais cliniques sur un groupe plus large de personnes sont toutefois nécessaires.

Ménopause et stabilisation de l’humeur

La ménopause et les changements hormonaux sont également connus pour avoir un impact direct sur l’humeur et le moral des femmes, provoquant des irritations et même des épisodes de dépression. Les antidépresseurs sont prescrits par 38 % des femmes ménopausées, selon le sondage. 87 % des femmes, en revanche, ont déclaré qu’elles aimeraient trouver un moyen naturel de soulager leurs symptômes de la ménopause.

A Lire aussi  Le CBD est-il disponible en pharmacie en France ?

Le CBD, qui n’est pas psychoactif, favorise la relaxation et aide à réguler les sautes d’humeur en interagissant avec les systèmes à l’origine du stress, de l’anxiété et de la tristesse. Le CBD diminue la sécrétion de cortisol, qui est liée au stress, tout en augmentant la libération de sérotonine, qui est liée au bonheur. Dans la mesure où il contribue à bloquer les mécanismes de la fuite et du désespoir, le cannabidiol CBD est un allié naturel pour toute personne traversant une période de troubles émotionnels ou mentaux.

Les effets de la ménopause sur la masse osseuse

L’ostéoporose est un symptôme direct chez une femme ménopausée sur quatre. La perte de la production d’œstrogènes augmente en effet le risque de dégénérescence du tissu osseux. Insidieusement, une diminution de la densité de la masse osseuse augmente le risque de fractures.

Une étude préclinique publiée en 2008 a révélé que le cannabidiol pourrait contribuer à prévenir la perte osseuse, en particulier chez les femmes en période de ménopause. Les scientifiques pensent que l’interaction du cannabidiol avec les récepteurs CB1 et le collagène lui permettra d’avoir un effet intéressant et bénéfique sur la production de cals mous et de cals osseux.

Le CBD et le THC comme antidotes aux symptômes de la ménopause ?

Si le THC, un produit chimique psychoactif, n’est pas légal en France, il fait l’objet d’un nombre croissant de recherches dans le monde, dont une à l’Université d’Albany aux États-Unis. Cette étude a révélé que les femmes ayant consommé du cannabis dans les années précédant la ménopause présentaient moins de symptômes de la ménopause et de la post-ménopause. Cependant, tous les symptômes ne sont pas traités et soulagés : la sécheresse vaginale et les problèmes de vessie ne sont pas affectés.

A Lire aussi  Le CBD et la pilule contraceptive sont-ils compatibles ?

Quels sont les dangers de la consommation de CBD ?

Contrairement au THC, le CBD n’a pas d’effets secondaires négatifs. En revanche, en cas de surdosage, plusieurs conséquences négatives peuvent survenir : nausées, diarrhées et somnolence sont parmi les effets secondaires du CBD les plus fréquemment rapportés.

Le CBD peut provoquer des interactions médicamenteuses, il faut donc être prudent. Les antidépresseurs font partie des 57 médicaments directement concernés. Vérifiez la compatibilité de votre traitement avec le CBD ; prenez les précautions d’usage pour éviter les dangers ; et, en cas de doute, consultez votre médecin.

Conclusion sur le CBD et la ménopause

La ménopause est un phénomène normal qui touche toutes les femmes vers l’âge de 50 ans. Elle entraîne une série de changements hormonaux qui ont divers effets secondaires, notamment des bouffées de chaleur, des sautes d’humeur, une prise de poids et des insomnies. Le CBD apparaît comme un excellent partenaire pour accompagner et soulager les symptômes de la ménopause de manière totalement naturelle, grâce à ses activités adaptées.

Vous aimerez notre article sur le CBD et la libido.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.