Quels sont les différentes types de béton ?

béton

La famille du béton est en plein développement grâce aux progrès technologiques. Le béton est une substance qui peut modifier sa composition au fil du temps. Son dosage et ses ingrédients peuvent être modifiés pour obtenir les résultats souhaités. Le béton, sous ses différentes formes, répond à nos besoins en respectant les critères de sécurité et en se conformant aux préférences humaines.

Définition du béton

Le béton est composé de divers éléments, dont le ciment, les granulats, le sable et l’eau. L’utilisation plus ou moins importante de chaque constituant permet de créer un béton spécifique qui répond à une exigence particulière sur le chantier.

Pour vous donner une idée, 1m3 de béton typique nécessite 350 kg de ciment, 1 000 kg de granulats, 800 kg de sable et 175 litres d’eau.

Différentes variétés de béton

Le béton fibré

Le béton fibré est un matériau dans lequel des fibres synthétiques ou métalliques de différents diamètres sont incorporées et uniformément dispersées dans la masse du béton. Il existe plusieurs sortes de fibres, chacune ayant un impact particulier sur le béton. Elles peuvent, par exemple, améliorer la résistance du béton à la flexion ou à la fissuration.

Ces fibres sont dosées de 0,5 à 2% par m3 de béton et ont des propriétés telles que la composition, la taille et la forme.

A Lire aussi  Comment faire soi-même son béton lavé ?

Les fibres sont classées en plusieurs catégories.

  •  Fibres métallisées
  •  Fibres organiques
  •  Fibres minérales

Béton autoplaçant

Le béton autoplaçant (BAP) se distingue des bétons standards par ses qualités à l’état frais, caractérisées par une hyperfluidité. Le BAP a la capacité de se fixer là où il est appliqué, grâce aux différents constituants qui le composent, sans qu’il soit nécessaire de recourir à un système de vibration pour l’homogénéiser.

Avantages du béto autoplaçant :

– Il ne nécessite pas la mise en place d’un système de vibration.

– Le temps de bétonnage est réduit de moitié.

– Il n’y a pas de nuisance sonore, ce qui entraîne une amélioration des conditions de travail.

Béton décorative

Le béton est devenu un matériau très attractif en termes de décoration, en plus de remplir de nombreuses fonctions dans le secteur de la construction. Il se présente sous diverses formes pour un usage intérieur et extérieur, ce qui entraîne une variété de méthodes d’application.

Béton décoratif pour l’extérieur

Béton désactivé

Il s’agit d’une forme de béton qui incorpore de gros agrégats pendant le processus de mélange. C’est un matériau extrêmement robuste qui est fréquemment utilisé dans les villes.

A Lire aussi  Qu'est-ce que le béton hydrofuge ?

Le béton désactivé est un type de béton de décoration sur lequel on verse une substance désactivante pendant le processus de coulage. Cette substance fait que le béton met plus de temps à sécher, ce qui permet aux particules d’apparaître à la surface après le lavage ou le brossage.

Béton lavé

Le béton lavé, comme le béton désactivé, permet aux granulats de se former à sa surface après avoir été lavé avec un jet d’eau à haute pression.

Béton imprimé

Cette méthode vous donne la possibilité de personnaliser l’apparence de votre béton. Des formes ou des motifs peuvent être incorporés à la surface du béton en y imprimant une empreinte lorsqu’il est encore neuf.

Béton coloré

Le béton, qui est généralement de couleur grise, peut désormais être coloré de diverses manières :

– peindre

– teinter la surface

– remplissage des espaces vides

Bétons décoratifs d’intérieur

Béton ciré

Il s’agit d’un béton décoratif qui a été ciré après son durcissement, ce qui le rend à la fois élégant et moderne. Il peut être utilisé sur diverses surfaces et est imperméable, résistant, durable et simple à entretenir.

A Lire aussi  Quel est le coût du béton lavé au m2 ?

Béton poli

Après séchage, la surface de ce béton a été poncée et polie. Les différentes techniques employées permettent de lisser la surface du sol et de lui donner un aspect brillant.

Béton à haute performance

Le béton ordinaire ,apparu dans les années 1980, présente des résistances mécaniques plus élevées (25 à 35 Mpa). Le béton se dit à très haute performance si leur résistance dépasse 100 Mpa (VHP).

Par rapport au béton ordinaire, les bétons à très haute performance présentent les avantages suivants :

Capacité :

La résistance élevée à la compression réduit la quantité de béton nécessaire.

Porosité extrêmement faible, augmentant la résistance aux influences extérieures.

Résistance exceptionnelle à l’eau douce, permettant un travail plus rapide.

Durabilité :

– Il peut être utilisé dans des environnements sévères grâce à la durabilité du matériau.

– La durabilité réduit le coût de la maintenance et de l’entretien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.