Tout savoir sur le béton lavé

béton lavé

Le béton lavé est un béton décoratif dont les granulats sont exposés en surface. Il est utilisé pour l’aménagement paysager à l’extérieur. Les dalles de béton gravillonné ont un aspect granuleux similaire à celui du béton désactivé. On le confond souvent avec le béton désactivé, bien que les deux ne soient pas fabriqués de la même manière.

Qu’est-ce que c’est un béton lavé et comment il fonctionne ?

Le béton lavé est un béton décoratif fabriqué en mélangeant une formule de béton modifié avec du gravier et en utilisant un processus de coulage de béton spécifique.

Ce dernier consiste à enlever la couche superficielle de mortier à la surface du béton afin de faire apparaître les graviers.

Cette opération s’effectue en lavant rapidement la surface du béton frais.

Application du béton lavé

Ce béton ornemental est simple à entretenir. Les places, les cours, les passages pour piétons, les trottoirs, les pistes cyclables, les parkings, les rues piétonnes et autres espaces publics en sont des exemples.

Il est également utilisé pour fabriquer du mobilier urbain préfabriqué comme des bornes, des bancs et des tables.

Il est utilisé par les utilisateurs privés pour créer des constructions extérieures telles que des allées de jardin, des voies d’accès, des terrasses en béton lavé, des cours, des plages de piscine, des allées, etc., similaires aux allées en béton inactif ou en gravier.

Composition du béton lavé

Le béton lavé est composé de ciment, d’eau, d’éventuels adjuvants, de sable et de gravier, tout comme le béton ordinaire.

A Lire aussi  Béton désactivé : coût, dosage et utilisation du béton désactivé

Mais attention : n’importe quel gravier ne convient pas pour le béton lavé !

Le choix des gravillons est crucial car c’est lui qui détermine le résultat final. Il est possible d’expérimenter leur forme (gravillons roulés ou concassés), leurs dimensions et leurs couleurs en fonction de leur nature (porphyre rouge, quartz blanc, basalte noir, etc.). Il existe de nombreux types de granulats !

Le béton lavé, par rapport au béton ordinaire, nécessite une proportion plus importante de gravillons pour se démarquer.

Il est possible d’incorporer des particules de différentes couleurs dans le béton pour le rendre plus esthétique.

Vous pouvez également expérimenter avec la couleur de la pâte de ciment qui recouvre les granulats. Pour ce faire, on peut utiliser un ciment plus clair ou plus foncé, voire un ciment blanc, et ajouter des pigments colorés au mélange.

La technique du béton lavé

Quelle est la meilleure façon de fabriquer du béton lavé ? Les étapes sont les suivantes :

Mise en œuvre du béton

Les étapes de coulage suivent les mêmes directives qu’une dalle de béton traditionnelle :

– Couler le béton et l’étaler avec une bétonnière lorsque la bétonnière arrive.

– Utiliser une règle pour tracer et niveler.

– Le talochage et le lissage sont les dernières étapes.

Le béton fraîchement posé doit être lavé tout de suite.

Le mortier fin de surface est nettoyé à l’aide d’un jet d’eau pour enlever le gravier du béton.

L’aspect final de la surface est largement déterminé par l’épaisseur du mortier fin à enlever. La forme, la taille et la répartition des grains de gravier retirés déterminent la profondeur de lavage. Pour que les granulats exposés aient un ancrage suffisant dans le béton, la profondeur de lavage doit être limitée à un tiers ou à la moitié de leur taille moyenne.

A Lire aussi  Qu'est-ce qu'une chape de béton ?

En fonction des conditions environnementales (température et hygrométrie) et du type de béton, le lavage de la surface d’un béton frais peut prendre de quelques minutes à plusieurs heures.

Avant de commencer le lavage, cette approche nécessite une étude approfondie de la cohésivité du béton.

Le lavage se fait à l’aide d’un jet d’eau à basse pression et à haut débit. Un brossage à l’aide d’une brosse ou d’un balai souple est fréquemment effectué en même temps que le jet.

Différence entre le béton désactivé et le béton lavé

L’aspect du béton désactivé est comparable à celui du béton lavé.

Les deux stratégies attirent l’attention sur le gravier noyé dans le béton. Le résultat est une surface qui ressemble à une dalle gravillonnée.

Les formulations du béton sont les mêmes, tout comme le processus de coulage.

La différence est que le nettoyage du béton désactivé est reporté. Il a souvent lieu le jour suivant.

Un produit chimique de désactivation est pulvérisé sur la surface du béton frais. Cela provoque la prise du béton quelques millimètres plus tard.

Une fois que le béton dans sa masse a suffisamment durci (généralement après 24 heures), la surface du béton est lavée à l’aide d’un nettoyeur à haute pression pour enlever la fine couche de mortier qui recouvre le gravier de surface et dont la prise a été retardée. Après cela, le gravier apparaît.

A Lire aussi  Quel est le coût du béton lavé au m2 ?

Béton lavé ou béton désactivé

Selon le résultat, la technique du béton lavé (lavage instantané de la surface de béton encore humide) nécessite un haut niveau d’expertise de la part du maçon.

Il est préférable d’utiliser le béton désactivé pour plus de confort et un meilleur résultat !

Prix du m2 de béton lavé

Le coût du béton lavé coulé par un professionnel varie en fonction de la surface à couvrir et de la complexité du chantier (accès, préparation du sol, etc.).

Il comprend le coût de la fondation, du coffrage, du ferraillage, du béton et de la pose.

En moyenne, il faut compter entre 60 et 90 euros par m2 de béton, livraison, main d’œuvre et pose comprises. Ce prix est comparable à celui du béton désactivé (prix au m2), bien qu’il soit inférieur à celui du béton imprimé.

Lire plus d’articles :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.