Béton drainant : définition et application

beton drainant

Qu’est-ce que le béton drainant, et comment fonctionne-t-il ? Quelle est la meilleure façon de construire un béton poreux ? Quel est le coût au mètre carré d’un projet ?

Apprenez-en plus sur ce type de sol… qui est un matériau solide pour les surfaces extérieures.

Le béton est le matériau le plus couramment utilisé pour créer des surfaces extérieures.

Cette préférence s’explique par les nombreuses caractéristiques qu’il possède. Le béton est un matériau doté d’une très grande résistance à la traction.

Cette propriété lui permet de résister à divers chocs ainsi qu’à l’abrasion. Malgré ses nombreux avantages, le béton est rarement le matériau privilégié pour les surfaces extérieures en raison de son aspect.

Le béton décoratif, notamment le béton drainant, peut être utilisé pour compenser cette faiblesse.

Définition du béton drainant

Le béton drainant est un type de béton qui permet à l’eau de le traverser.

Le béton drainant est une substance poreuse dont la porosité est élevée.

Son volume comporte environ 35 % d’espace libre, ce qui permet à l’eau de s’écouler directement dans le sol.

Contrairement à l’asphalte, au béton classique ou même aux pavés, cette substance présente des caractéristiques écologiques.

Outre ses propriétés drainantes, elle présente divers autres avantages, dont la résistance, la facilité d’entretien et le confort d’utilisation.

A Lire aussi  Béton armé : avantages et inconvénients

Application du béton drainant

Ce béton poreux est couramment utilisé en extérieur grâce à ses qualités.

Ainsi, il n’est pas rare de le voir utilisé dans la construction d’allées de jardin, de terrasses et de parvis autour des habitations.

Il est également employé dans la construction de trottoirs, de parkings, de pentes de caves et de plages de piscines à l’occasion.

Comment le béton est fabriqué ?

Les dalles en béton poreux sont fabriquées à partir de divers éléments, notamment du ciment, des granulats et des fibres de polypropylène.

L’eau et un additif sont introduits lors de la procédure de mélange. Il convient également de noter que les colorants ont été choisis en fonction du résultat souhaité.

La méthode de production

La méthode industrielle et l’approche traditionnelle sont deux des moyens employés dans le processus de fabrication de cette substance.

L’approche industrielle

Elle consiste à créer le mélange dans une usine en respectant des directives de fabrication strictes.

Un camion malaxeur est ensuite utilisé pour transporter le mélange jusqu’au site d’application. Lorsque vous utilisez cette procédure, assurez-vous que la surface est prête à recevoir le produit.

A Lire aussi  Qu'est-ce qu'une chape de béton ?

Si le produit est mélangé ou même exposé à l’eau, il perdra sa porosité. Pour limiter le temps de mise en œuvre du béton, il est préférable d’utiliser une usine proche du chantier. Pour la même raison, il n’est pas non plus judicieux d’effectuer les travaux les jours de grande chaleur.

L’approche conventionnelle

Plusieurs bétonnières sont utilisées pour mélanger le béton en place.

Cela permet aux malaxeurs de travailler indépendamment sans dépendre les uns des autres.

Il est essentiel de suivre les mêmes formules du début à la fin de la procédure afin d’obtenir un matériau de la même qualité que celui obtenu en usine.

Dans la plupart des cas, la méthode traditionnelle est employée pour réaliser le travail par étapes.

Étapes de la mise en œuvre du béton poreux

Il est essentiel de comprendre les nombreuses procédures d’installation du béton pour chaussée drainante.

Préparation du sol

Cette méthode est essentielle pour prolonger la durée de vie du béton. Il faut ensuite réserver l’emplacement qui recevra le matériau ; la terre sera enlevée sur une épaisseur de 15 à 20 cm si nécessaire.

Après la préparation du sol, une sous-couche de cailloux compactés sera installée pour permettre l’écoulement des eaux d’infiltration.

A Lire aussi  Applications du béton prêt-à-l’emploi

Des joints de dilatation sont installés.

Il est essentiel d’éviter l’apparition de fissures dans la construction. Les joints, qui seront réalisés en PVC ou en pavés, seront posés tous les 5 mètres linéaires ou tous les 20 m2.

Le processus de coulage du béton

Le béton sera mis en place à l’aide de patins de carrelage, qu’il soit réalisé sur place ou à l’aide d’une bétonnière.

Il sera nécessaire de porter des chaussures aux pieds pour le claquer et maintenir sa perméabilité une fois étalé.

Il est judicieux de pulvériser une couche de protection sur la chape de béton drainant colorée une fois qu’elle est terminée pour en conserver la couleur et la protéger des intempéries. Avant la circulation des piétons, la dalle doit sécher pendant quelques heures et une semaine avant la circulation des véhicules.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.